Quelle est la réglementation par rapport à l’émission de bruit d’un véhicule ?

Pour la réduction de bruit dans les villes, les organisations internationales ont mis en place de nombreuses réglementations concernant les émissions de bruit des voitures en rapport avec les émissions de gaz d’échappement. Ces mesures n’ont pas eu de succès suite à l’augmentation en nombre du trafic en milieu urbain. Dans l’espoir de réduire au minimum les nuisances, ils ont aussi validé une nouvelle réglementation et des objectifs plus renforcés en matière d’émissions sonores applicables à tous les modèles de véhicule qui sont sorties après 2016.

La méthode effectuée pour mesurer les émissions sonores

Pour mesurer la nuisance sonore provoquée par une voiture ou un camion, la réglementation du tuning utilise deux types de mesures, à savoir la mesure en mouvement et la mesure en statique. La première consiste à mettre deux microphones dans une distance de 20 mètres éloignés chacun de 7,5 m de l’axe central de la zone du test sonore. Ces microphones sont placés à une hauteur de 1,2 m. À l’entrée de la zone de mesure, la voiture doit passer à une vitesse de 50 km/h tout en accélérant pour dépasser la zone. Pour la mesure en statique, on positionne les microphones à 7 mètres de la voiture et le moteur tourne aux trois quarts de sa puissance maximale. Pour valider l’homologation, le conducteur doit répéter 2 fois le test. Ensuite, la différence entre les deux types de mesures doit être inférieure à 2 dB. Cela dit, le véhicule respecte la réglementation du tuning en vigueur si la valeur de l’émission sonore est inférieure à 74 dB.

Les réglementations sur les pneumatiques

Les organisations internationales ont constaté également que les pneus favorisent aussi l’émission de bruit des véhicules qui circulent en ville. De ce fait, ils ont adopté une nouvelle réglementation du tuning concernant la mesure de nuisance sonore provoquée par les pneus en mouvement. Pour information, la majorité des véhicules d’aujourd’hui sont équipés d’un moteur bien isolé au fond de leurs capots permettant de réduire au minimum le bruit. Toutefois, les pneus restent encore un souci pour les fabricants puisqu’à chaque accélération, les pneus émettent des bruits qui peuvent être mesurés suivant les dispositifs régis en la matière.

Les méthodes de mesure en vigueur

Avant d’être acceptées par les organisations européennes, les nouvelles méthodes de mesure ont été évaluées pendant 3 ans dans de nombreuses phases d’expériences. Ainsi, chaque nouveau modèle de véhicule devra passer sur plusieurs tests et mesures d’émission de bruit dans un centre spécialisé avant d’être homologué et conforme à la nouvelle réglementation du tuning. Pour obtenir l’homologation vous permettant de circuler dans les villes, votre voiture doit aussi effectuer une mesure de nuisance sonore causée par les pneus.

Tuning : faut-il une assurance spéciale ?
Comment ça se passe un meeting de tuning ?