Soignez votre carrosserie : le tuning est avant tout une question d’apparence

Vous faites régulièrement l’entretien et la réparation d’une auto, mais avez-vous déjà entendu parler du tuning ? Permettant de personnaliser le design de sa voiture, il s’agit d’un entretien extrême pour améliorer la performance de celle-ci. Il nécessite, cependant, de respecter les limites de cette opération.

Le tuning auto : de quoi s’agit-il ?

Le tuning auto consiste à personnaliser sa voiture. Cette action peut également se faire avec toutes séries de véhicules : moto, scooter, bicyclette, etc. Auparavant, le tuning sert seulement à changer et à améliorer les pièces mécaniques d’un véhicule. Actuellement, il s’attaque aussi sur le côté design de ce dernier. En effet, le tuning englobe toutes les modifications personnelles apportées à la voiture, que ce soit en extérieure par rapport à sa carrosserie, en intérieure ou sous le capot.

Vous pouvez trouver différents style de tuning selon le pays (style français, allemand, voiture de course, etc. ), mais les parties de l’auto touchées sont en général les mêmes. À titre d’exemple, il implique la peinture extérieure et intérieure de la carrosserie, les jantes, l’échappement, le moteur, les roues, les ailerons, etc.

Pourquoi tuner sa voiture ?

Vous pouvez créer votre propre style de tuning pour rendre unique et originale une voiture. Le tuning permet d’améliorer l’apparence extérieure qu’intérieure d’une auto. Vous pouvez même recréer un modèle de voiture neuve, récente et coûteuse à un prix réduit. Par exemple, vous pouvez opter pour des vitres fumées, ajouter des élargisseurs de roues, changer les portières par une ouverture en haut, ajouter des autocollant sur une peinture brillante, etc.

Le tuning sert aussi à donner plus de puissance à son moteur, et améliorer les performances de la voiture. Vous pouvez coupler le moteur, ajouter un système turbo, voire même réduire la consommation de carburant.

Tuner sa voiture : que dit la loi ?

Selon le style de tuning de votre choix, vous pouvez ajouter, changer ou supprimer des pièces et des accessoires à la voiture. Cependant, il existe certaines limites à ces modifications dont vous devez avoir l’autorisation de le Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) pour effectuer l’opération et circuler sur la voie publique. Les changements apportés à l’auto doivent aussi être conformes par rapport à la clause de votre contrat d’assurance. En effet, le tuning change les caractéristiques techniques de l’auto enregistrées sur la carte grise. Ayant une apparence de valeur, il se peut que votre cotisation d’assurance ne couvre plus les risques d’accidents du véhicule. Il nécessite alors de signaler ces personnalisations à son assureur. 

Tuning : faut-il une assurance spéciale ?
Comment ça se passe un meeting de tuning ?