La garantie commerciale pour un véhicule d’occasion

véhicule d’occasion

Depuis l’introduction de la voiture, le déplacement en ville est de plus en plus fluide et rapide. C’est, en effet, une des plus grandes découvertes qui a radicalement changé la manière de vivre de beaucoup de personnes. Arrivé à un certain âge, avoir une voiture est devenu une nécessité. Pour divers déplacements, un bon nombre de personnes s’offre cet engin par des investissements via des concessionnaires ou des particuliers. Que ce soit des véhicules d’occasion ou des véhicules neufs, le risque d’acheter ce transport avec vice-caché n’est jamais loin, surtout dans la première catégorie. Heureusement, il existe une garantie mécanique de voiture d’occasion.

Qu’est-ce qu’une garantie commerciale de voiture d’occasion ?

La garantie commerciale est une garantie de voiture d’occasion facultative que bon nombre de vendeurs offrent à leur client afin d’offrir plus de sécurité. En effet, il s’agit là d’une sûreté supplémentaire à laquelle vous pouvez demander, outre celles qui sont déjà prévues par la loi. Bien évidemment, les champs d’intervention de ce type de garantie sont prévus expressément dans un contrat. Seuls les dysfonctionnements et autres problèmes cités dans le contrat peuvent actionner la mise en place de cette garantie. Toutefois, pas tous les vendeurs et concessionnaires automobiles offrent cette garantie gratuitement. Cela va dépendre de leur politique de vente. Pour davantage de détails sur la garantie mécanique particulier, n’hésitez pas à vous informer en ligne ou chez un expert.

La garantie de vice-cachés

Pour les véhicules d’occasion, les acheteurs bénéficient de deux types de garanties qui les couvrent en cas de pannes. Pour les véhicules vendus chez les concessionnaires et les particuliers, ils doivent obligatoirement être couverts par une garantie légale des vices cachés. Lors de la vente, l’acheteur joue de son droit de vérification sur l’ensemble du fonctionnement de la voiture. Dans le cas où aucune des deux parties n’aurait pu remarquer l’éventualité d’une panne qui rendrait le véhicule inutilisable, la garantie des vices cachés vous protège contre ce type de mauvais fonctionnements sur une durée de deux ans après prise en connaissance du vice. Pour que cette garantie soit mise en place, il faut faire constater le vice par un expert agrémenté afin qu’il donne son opinion si le vice rend le véhicule inexploitable ou non. Pour l’octroi de la garantie, le véhicule doit être inutilisable.

La garantie légale de conformité est-elle obligatoire pour les véhicules d’occasion ?

La garantie légale de conformité est une composante de la garantie mécanique particulier. C’est plutôt une garantie retrouvée auprès des vendeurs professionnels. Elle est actionnée sous deux situations. Le premier cas est lorsque le vendeur vous a communiqué des informations erronées sur le véhicule. Le second cas se produit lorsque que celui-ci vous cache avec mauvaise foi certains problèmes de l’auto. Vous avez le droit de jouer de cette garantie sans aucune preuve dans les six mois à compter de l’achat. Dépassant ce délai, vous aurez deux ans pour vous faire entendre, mais cette fois-ci, il vous faudra vous munir d’une preuve. Passer le délai des six mois, fournir une preuve est obligatoire pour une réclamation.

Acheter sa voiture chez un particulier : quels dangers ?
Quelles démarches dois-je suivre pour immatriculer mon véhicule étranger en France ?